webleads-tracker

L’infrastructure réseau en 5 définitions – 2 : le LAN (réseau local)

12avril

L’infrastructure réseau en 5 définitions – 2 : le LAN (réseau local)

En informatique, un réseau désigne une série de points ou nœuds interconnectés par des chemins de communication. Les réseaux peuvent eux-mêmes s’interconnecter à d’autres réseaux et contenir  des sous-réseaux.

Les réseaux peuvent être décrits en termes d’étendue géographique :

  • Réseau local (Local Area Network : LAN)
  • Urbain (Metropolitan Area Network : MAN)
  • Etendu (Wide Area Network : WAN)

 

Le LAN (réseau local)

Un réseau local, ou LAN (Local Area Network), est un groupe d’ordinateurs et de périphériques associés qui partagent des liaisons de communication filaires ou sans fil. En général, les périphériques connectés partagent les ressources d’un seul processeur ou serveur au sein d’une zone géographique restreinte.

En général, le serveur dispose d’applications et d’une capacité de stockage de données que partagent plusieurs utilisateurs d’ordinateurs.

Un réseau local peut servir à 2 ou 3 utilisateurs ou à des centaines.

Les technologies Ethernet et Wi-Fi sont les plus rencontrées sur les réseaux locaux.

L’émergence de la virtualisation a contribué au développement des réseaux locaux virtuels ou VLAN (Virtual LAN). Le VLAN améliore la gestion du réseau en apportant plus de souplesse dans son administration. Il apporte davantage de sécurité en imposant, par exemple, le passage par un routeur pour la communication entre deux machines. Il optimise enfin la bande passante, sépare les flux et réduit la diffusion du trafic.

En général, un serveur LAN permet d’héberger une série de programmes d’applications.

Selon leurs besoins, les utilisateurs peuvent commander différents services, notamment l’impression, via des applications exécutées sur le serveur du réseau local. Plusieurs utilisateurs peuvent partager des fichiers stockés sur le serveur. Les accès en lecture et en écriture sont gérés par l’administrateur réseau.

Un serveur de réseau local peut également agir comme serveur Web si des mesures de sécurité sont prises pour protéger les applications internes et empêcher tout accès non autorisé aux données.

Dans certaines situations, un réseau local sans fil (WLAN) ou une liaison Wi-Fi est préférable à un réseau câblé, pour des raisons de flexibilité et de coût. Avec l’augmentation du nombre de smartphone, tablettes et autres appareils mobiles, les entreprises envisagent de remplacer les infrastructures câblées par des WLAN.

Le WLAN

Un LAN sans fil (ou WLAN pour Wireless Local Area Network) est un réseau sur lequel un utilisateur mobile peut se connecter à un réseau local (LAN) via une connexion sans fil.

Ce réseau est capable d’établir une connexion entre plusieurs appareils informatiques distants d’environ une centaine de mètres. Ce type de réseau repose en grande partie sur une transmission des données par ondes radio.

Le recours au WLAN se révèle  très judicieux lorsque des opérations de câblage sont particulièrement complexes à réaliser.

Aujourd’hui le WLAN le plus connu dans le monde est le Wi-Fi.

Source : MagIT et Journal du net

Posté par GlobalPartner  Posté le 12 Avr 
  • définitions, infrastructure réseau, LAN, VLAN, WLAN
  • Commentaires publiés : 0