webleads-tracker

Les PME cibles privilégiées de la cybercriminalité

04février

Les PME cibles privilégiées de la cybercriminalité

Très rentables pour les cybercriminels car plus faciles à attaquer que les grands groupes, les PME sont devenues une cible de choix. Décryptage de la situation et principales clés pour limiter les dégâts.

Au cours des 12 derniers mois, 21% des PME ont été victimes d’une cyberattaque.

55 000 appareils ont été touchés par des ransomwares

Si le coût des attaques dépasse rarement les 10 000 €, il arrive parfois que l’entreprise ne s’en relève pas, notamment lorsque l’affaire est médiatisée ce qui en amplifie les impacts.

Bien que de plus en plus conscientes du risque cyber (sujet d’inquiétude pour 76% des dirigeants interrogés par Kaspersky), les dirigeants de TPE et PME peinent à définir des priorités et à passer à l’acte. Seuls 19% d’entre eux ont prévu des investissements.

Quels réflexes adopter pour la sécurité numérique en entreprise

La Fédération Bancaire Française avec Cybermalveillance.gouv.fr (dispositif gouvernemental contre la cybermalveillance) propose 8 points à mettre en oeuvre immédiatement pour se protéger des risques du numérique.

1. Je sensibilise mes collaborateurs

La sensibilisation est le premier effort que les PME doivent mettre en place avant d’être confrontés à une malveillance. Se prémunir, c’est prendre en compte la maîtrise des risques et apprendre à agir face aux risques qui peuvent se présenter. L’anticipation doit être de mise ! Le rôle du service informatique, lorsqu’il existe, est aussi d’informer et de former les employés.

2. Je choisis mes mots de passe avec soin

Les attaques informatiques reposent très souvent sur le déchiffrage d’un mot de passe que ce soit pour le détournement d’un logiciel, un site marchand, un site ou une application bancaire (logiciel…). Chaque poste de travail dans l’entreprise est concerné et il faut mettre en place une politique pour sensibiliser à l’utilisation de mots de passe complexes.

3. Je sécurise mon matériel informatique et mes données

Se protéger des menaces liées aux virus pouvant bloquer le réseau ou corrompre les fichiers pour obtenir une rançon (ransomware) ou détourner le matériel de son utilisation normale (machine zombie) pour effectuer du spam par exemple.

4. Je protège ma connexion Internet

La connexion Internet peut constituer un accès au réseau de l’entreprise et à aux données professionnelles, voire personnelles. La sécuriser pour éviter qu’elle soit utilisée à l’insu des collaborateurs. Attention également à l’internet des objets (IOT, objets connectés) qui peut constituer des points d’entrée et de vulnérabilité.

L’ensemble des bonnes pratiques

Sources :
www.francenum.gouv.fr
itchannel.info

Pour aller plus loin…

>>> RGPD et Cybersécurité : où en sont les PME françaises ?

>>> 1 TPE – PME sur 3 confie la cybersécurité à des employés inexpérimentés

>>> 5 risques de perte de données et comment s’en protéger

Posté par GlobalPartner  Posté le 04 Fév 
  • bonnes pratiques sécurité, cybersécurité des PME
  • Commentaires publiés : 0