webleads-tracker

Le cloud : élément clé pour sécuriser les environnements et actifs informatiques

23janvier

Le cloud : élément clé pour sécuriser les environnements et actifs informatiques

D’ici 2020, 72% des décideurs informatiques interrogés par MARKESS favoriseront des solutions de cloud computing dans le cadre de leur plan de reprise d’activité (PRA) et 68% pour, plus simplement, sauvegarder des données hors site.

 

Pour près de la moitié de ces décideurs informatiques, le cloud computing est perçu positivement pour :

  • Répliquer des données à distance pour le recouvrement en cas de désastre.
  • Sauvegarder et restaurer l’état de systèmes ou d’applications après sinistre.
  • Faire du stockage hybride (stockage “chaud” en local et stockage “froid” dans le cloud par exemple).

Quel que soit le niveau d’appétence pour des solutions hébergées dans le cloud, la tendance est aussi à mixer les approches via de la sauvegarde en local et dans le cloud.

Pour garantir au maximum la sécurité de leurs données ainsi hébergées dans le cloud et en garder le contrôle, les entreprises et leur DSI voient leurs rôles changer. Le recours au cloud déporte en effet les enjeux sécuritaires sur d’autres terrains : responsabilité en matière d’hébergement des données, de gestion des services liés à la sécurité, de conformité par rapport au RGPD et aux autres réglementations en vigueur…

>> Télécharger la synthèse de l’étude

Posté par GlobalPartner  Posté le 23 Jan 
  • GDPR et sauvegarde externe, sécurité des données, sécurité informatique TPE PME
  • Commentaires publiés : 0