webleads-tracker

Tout savoir sur la 5G

21mai

Tout savoir sur la 5G

En 2025, toutes les grandes villes et les principaux axes de transport bénéficieront d’une couverture en 5G. l’Union Européenne a fixé le calendrier de déploiement à partir de 2020 : au moins une grande ville de chaque État membre devra être couverte par l’ultra haut débit mobile.

Mais la 5G mérite-t-elle vraiment toutes les attentes qu’elle suscite ? Quelles en sont les applications ?

Qu’est-ce que la 5G ?

Contrairement à la 4G, la 5G a été développée pour supporter les besoins en termes de débit très élevé et de temps de latence réduit en :

  • Augmentant les débits pour les usages courants de la mobilité
  • Supportant des communications à basse consommation et longue portée pour les objets connectés
  • Portant des communications quasi-temps réel pour les applications critiques

Les promesses en termes de performances s’annoncent d’ores et déjà élevées : un premier test réalisé en condition réelle a démontré que le réseau était 14 fois plus rapide que la 4G avec un débit moyen de 1 Gbit/s en téléchargement, 500 Mbit/s en upload et un temps de latence inférieur à 1 milliseconde ! Soit une vitesse 10 à 100 fois plus rapide que les réseaux 4G et 4.5G.

Au-delà de la vitesse proposée, la 5G révolutionne également les usages par la manière dont la technologie a été pensée. En effet, la grande diversité des fréquences utilisées associée à la possibilité de construire un réseau en tranches (Network Slicing) lui permettent de répondre, en théorie, à tous les cas de figures. La 5G permettra un bond en avant des performances et démocratisera les usages encore rares aujourd’hui.

Sans être une révolution technologique en elle-même, la 5G est une accélération majeure qui offrira plus de rapidité, plus d’efficacité et une meilleure volumétrie. Tous les projets digitaux actuels seront accélérés par la 5G tout en ouvrant la voie à de nouveaux usages, comme l’Internet des Objets ou les voitures connectées voire autonomes.

Quels bénéfices en attendre ?

La 5G va se déployer en 2 phases.

À partir de 2020, sera déployé l’ultra haut débit en extérieur pour des usages courants.

Les débits pourront dépasser 1 Gbits/s, une vitesse qui nécessite d’installer de nouveaux équipements dédiés à la 5G sur les antennes existantes.

La phase 2 démarre après 2023 avec le temps réel et l’IoT (internet des objets). La 5G s’annonce comme le réseau de l’IoT parce qu’elle favorisera les communications adaptées aux applications critiques (exemple : sécurité, transport, santé) nécessitant une très faible latence en quasi-temps réel. Par ailleurs la 5G intégrera une connectivité IoT avec des qualités de services variables selon les besoins.

En matière d’objets connectés, la 5G fait la promesse :

  • d’une grande flexibilité : le réseau reconnaîtra automatiquement le type de device qui se connectera et s’adaptera à ses besoins de bande passante,
  • d’une grande ouverture : pour favoriser la création de nombreux produits et services innovants.
  • d’une plus grande réactivité : des applications en temps réel, que seuls les réseaux câblés permettent aujourd’hui d’assurer. Dans certains secteurs comme l’automobile, où la voiture autonome se prépare, ce besoin de réactivité est essentiel.

La consommation d’énergie est également un point que les réseaux 5G devraient optimiser. Et c’est un point crucial pour les objets connectés, qui doivent fonctionner sur batterie pendant une longue période sans être rechargés.

Pour les entreprises, l’augmentation de la bande passante va permettre aux collaborateurs en mobilité de rester connectés à l’entreprise. Aussi bien via des applications métiers toujours plus performantes – et plus lourdes – que via la visioconférence.

En parallèle, cette technologie ouvre également la porte à des solutions de virtualisation encore plus immersives, via des casques de réalité virtuelle en 3D par exemple. Les entreprises pourront ainsi développer des solutions de formation en réalité augmentée.

Quel calendrier pour les prochaines étapes ?

En janvier 2019 l’ARCEP a lancé un guichet pour les plateformes ouvertes d’expérimentation 5G en bande 26 Ghz

Le 1er semestre 2019 est consacré à

  • La poursuite des échanges avec le gouvernement et les acteurs autour d’usages ciblés tels que l’industrie du futur
  • La co-organisation avec le gouvernement d’un événement sur la 5G en France
  • La seconde consultation publique sur l’appel à candidatures pour l’attribution des bandes de fréquences.
  • La définition des modalités d’attribution

mi-2019 : attribution des fréquences avec le lancement de l’appel à candidatures

début 2020 : publication des décisions d’attribution de fréquences

2020 : ouverture commerciale des services 5G

2025 : couverture 5G des principales zones urbaines et des axes de transport

En savoir plus sur les expérimentations en France

Sources : ArcepSFROrange


Pour aller plus loin

>>> Bientôt la révolution 5G

>>> Les smartphones 5G arrivent en 2019

>>> 6 tendances qui façonneront le travail du futur

Posté par GlobalPartner  Posté le 21 Mai 
  • 5G pour les entreprises, bénéfices de la 5G, déploiement 5G
  • Commentaires publiés : 0