Cyberattaque : protégez-vous en 4 points-clés

Vous utilisez un ou plusieurs appareils digitaux dans votre vie personnelle et/ou professionnelle, vous êtes donc exposé.e à des cyberattaques. Lorsqu’une personne malveillante prend le contrôle de votre ordinateur à distance pour espionner les actions réalisées, voler des données, lancer des attaques, on appelle cela une cyberattaque. Les pirates et virus se glissent dans les failles, voici donc quelques conseils pour renforcer la sécurité de vos appareils et vous en prémunir.

Vérifiez la sécurité de votre accès wifi

Un wifi mal sécurisé est l’occasion pour un tiers d’intercepter vos données ou d’utiliser votre connexion à votre insu pour réaliser des opérations malveillantes. Dans ce cas vous pouvez être juridiquement tenu pour responsable.

1.Ne partagez votre clé de connexion qu’avec des tiers de confiance et changez la régulièrement.
2.Évitez au maximum le wifi public (gares, cafés, aéroports, hôtels).

Soyez prudent.e lors de l’utilisation de votre messagerie

Les pirates informatiques utilisent très fréquemment le mail pour leur cyberattaque, via l’ouverture d’une pièce-jointe ou le suivi d’un lien. Soyez donc vigilant.e.s avant de cliquer.

1.Vérifiez l’adresse mail de l’expéditeur. Certains emails peuvent afficher un nom connu mais l’adresse mail sera suspecte. Par exemple : expéditeur indiqué : « La Poste »/ adresse mail : « lap0ste@gmail.com » ; il s’agit là d’un compte qui se fait passer pour votre bureau de poste, certainement à des fins frauduleuses.
2.N’ouvrez pas les pièces jointes provenant d’expéditeur inconnu ou qui ne ressemblent pas à ce que vous recevez habituellement. Ne cliquez pas sur les liens. Ne répondez jamais par mail à une demande d’informations personnelles ou confidentielles, particulièrement si elle provient d’une institution officielle. En cas de doute, connectez-vous à votre espace personnel via votre navigateur et une connexion sécurisée, sur le site officiel de l’institution concernée.
2.Marquez le courrier comme indésirable et supprimez-le.

Si vous avez par mégarde ouvert une pièce-jointe frauduleuse ou vous êtes exposé.e à un risque de cyberattaque, rapprochez-vous de votre administrateur pour qu’il vous guide dans la démarche à suivre.

Restez vigilant.e en cas de paiement en ligne

Lorsque vous êtes sur un site officiel, celui-ci est normalement complet et fonctionnel. Descriptions et textes aboutis, mentions légales, pages existantes…Une Entreprise sérieuse est soucieuse de la qualité de son site de vente. Par ailleurs, assurez-vous que la mention « https// »  apparait  bien au début de l’adresse de la page internet : cela indique que le site est sécurisé.

1.Contrôlez la présence d’un cadenas dans la barre d’adresse ou en bas à droite de la fenêtre du navigateur internet pour vérifier que votre navigation est sécurisée.
2.Privilégiez la méthode impliquant l’envoi d’un code de confirmation par SMS. Vous pouvez, en complément, vous rapprocher de votre banque pour connaitre les moyens de sécurité qu’elle propose.

Choisissez des mots de passe efficaces

Pour limiter l’atteinte à vos données si vous subissez une cyberattaque, définissez des mots de passe différents pour chacun de vos comptes sensibles : banque, messagerie, comptes en lignes… Un bon mot de passe doit être difficile à deviner. Oubliez donc les suite de mots logiques ou votre date de naissance. Retrouvez tous nos conseils pour créer un mot de passe sécurisé dans cet article.

1.Attention aux outils de stockage de mot de passe. N’optez que pour ceux ayant reçu une certification de premier niveau (CSPN).
2.Modifiez tous les éléments d’authentification (identifiant et mot de passe) par défaut de vos équipements : imprimante, serveurs, box…
3.Mettez à jour vos mots de passe régulièrement pour vous protéger. par exemple : maintenant !

No Comments

Post A Comment