Gouvernance des données : cybersécurité, productivité, notoriété… À quoi ça sert ?

Peut-on parler de transformation numérique sans parler de gouvernance des données ? À l’heure du big data, votre société a toutes les raisons de viser le “data driven” et d’établir une véritable culture de la donnée collective. Mais encore faut-il avoir en sa possession des données de qualité, facilement accessibles mais en sécurité et en règle aux diverses régulations (RGPD, santé, anonymisation…). Il est donc ici non seulement question de qualité, d’accessibilité, de sécurité mais aussi de souveraineté des données. Et tout cela passe par des technologies, des processus et une démarche de sensibilisation… 

Gouvernance des données : cybersécurité, productivité, notoriété… À quoi ça sert ? On fait le point.

 

Gouvernance de données en entreprise, de quoi parle-t-on ?

Récolter et stocker des données, c’est bien. Savoir les exploiter, c’est mieux.  

Mais plus vos données seront nombreuses, plus elles seront compliquées à exploiter. Et plus elles nécessiteront un niveau de sécurité élevé. À cela s’ajoute l’obligation de conformité avec les diverses réglementations actuelles, à l’image du fameux RGPD. La gouvernance des données, c’est donc tout cela : des technologies mais aussi des processus à mettre en place qui définissent la gestion de données de qualité, faciles à utiliser, rapidement accessibles, tout en restant en sécurité.
 

Si l’on parle aujourd’hui de plus en plus de gouvernance de données, c’est parce que le volume de données augmente dans les entreprises à vitesse exponentielle. Des données non seulement de taille, mais en nombre grandissant. Ces données sont diverses et variées : salaires, coordonnées, ventes, productivité par service, numéros de sécurité sociale, turnover, rib, etc… Ces informations chiffrées proviennent de tous les services d’une entreprise. Marketing, Ressources Humaines, Vente, Finances, tous sont concernés. Cette matière première précieuse DOIT être stockée et exploitée correctement. Car elles peuvent non seulement booster votre productivité, mais aussi représenter un grave danger de sécurité…

 

Pourquoi la gouvernance des données en entreprise est-elle devenue essentielle ?

Gouvernance des données et cybersécurité

La gouvernance des données doit être un volet de votre stratégie de cybersécurité. Toute donnée en entreprise mérite protection. Une protection qui ne ralentit pour autant pas les accès. Un vrai challenge. Avec une dématérialisation des documents encouragée par la généralisation du télétravail, les risques de corruptions, subtilisations et pertes de données se sont largement amplifiés. La sécurisation de vos données doit être effective à toute étape : qu’il s’agisse du stockage, de leur consultation, de leur partage, ou de leurs extractions. Alors, il faut voir plus loin que le simple choix de mots de passe intelligents (accès à certains fichiers selon les services, monitoring des données, traçage…).  

La gouvernance des données doit impliquer tous les départements de l’entreprise. Il ne s’agit en effet pas juste de la responsabilité du service finances, mais aussi du Marketing et de leurs nombreuses bases de données, par exemple, mais aussi du service des Ressources Humaines, qui traite au quotidien les données confidentielles des Collaborateurs de l’entreprise… En effet, les risques peuvent à la fois être en interne comme en externe. Espionnage industriel, vol de données, suppression des sauvegardes, perte de documents, ransomware, usurpation d’identité… Savoir limiter les failles de sécurité grâce à une gouvernance des données effective peut également représenter un gage de qualité pour vos Clients finaux. On ne compte en effet plus les entreprises dont l’image s’est détériorée suite à des attaques qui auraient pu être évitées. C’est donc également un sujet d’image de marque et de notoriété.  

Une solution de gouvernance de données ne se limite donc pas à une solution technologique avec la simple installation de logiciels. La pédagogie est tout aussi importante. Il est essentiel de sensibiliser ses Collaborateurs à ce sujet.

 

Gouvernance des données et productivité

Au-delà de la cybersécurité, la gouvernance des données a un impact direct sur la productivité de votre entreprise. La gouvernance des données représente en effet un avantage compétitif de taille. En 2022, vous vous devez de viser le “data driven” et d’entretenir une culture de la donnée collective. Le but ? Avoir en votre possession un volume important de données de qualité, facilement accessibles, pour booster la productivité de votre activité.  

Avant toute chose, il est alors nécessaire de cibler les données stratégiques dont chaque métier peut avoir besoin. La gouvernance de données peut en effet vous permettre de choisir à qui vous souhaitez donner l’accès aux dites données. Et ces accès peuvent être flexibles. On rend alors possible la mise en regard de plusieurs données issues de divers services pour calculer ainsi automatiquement, par exemple, une productivité sur un trimestre, un turnover par service et par année… À la clef : le dévoilement de tendances, de problématiques et une anticipation aussi chiffrée que précise.  

 

Quelle gouvernance pour son entreprise ?

Une gouvernance des données efficace doit mettre en jeu des données dites “de qualité ». Toute donnée doit en effet répondre à des définitions claires et cohérentes définies par le professionnel que vous aurez choisi pour votre projet. Entrent alors en jeu de véritables dictionnaires et glossaires. Le but ? Éliminer les éventuelles données erronées, caduques ou incorrectes à cause, par exemple, de fautes de frappe ou de format incompatibles, qui peuvent notamment apparaître lors d’un enrichissement ou d’une transformation de données (ETL : extract transform and load).  

Une bonne gouvernance de données doit être flexible. Il s’agit de trouver un équilibre pérenne entre accès et contrôle. Et puisque toutes les données n’ont pas à être gouvernées de la même façon, il ne faut donc pas penser une stratégie globale. Comme dit précédemment, chaque service a ses propres données de référence. Un Collaborateur du service marketing n’aura sans doute jamais besoin de références bancaires, mais pourra avoir besoin de coordonnées de Clients pour mettre sur pied une campagne d’emailing…  

La gouvernance de données permet de donner accès rapidement et où qu’ils soient aux utilisateurs aux données stratégiques sans qu’ils aient besoin de le demander. Un critère important au vu des nouvelles pratiques entraînées par la crise sanitaire : mobilité, télétravail, usages de terminaux personnels…  

Veeam, Talend, Collibra, Alation… Les fournisseurs de solutions en gouvernance de données sont multiples sur le marché. Pour choisir celle qui vous conviendra le mieux et sera la plus adaptée à votre entreprise, vos Collaborateurs et leurs usages, rapprochez-vous d’Experts comme ceux de GLOBAL PARTNER.  

Postulez en ligne